vous avez dit « mélancolie » ?

Les commentaires évoquent souvent une peinture triste, empreinte de mélancolie.

… au Moyen Age la mélancolie était considérée comme le pire des états. Elle est alors réputée pour inciter à l’abattement et même à la démence. La Renaissance, en revanche, valorisera cet état d’âme dans lequel elle voit la marque du génie. Luther voit dans la mélancolie l’influence du diable. Il préconisera pour la combattre, une prise raisonnable de nourriture et de boissons….

Plus près de nous, pour Baudelaire, « La mélancolie est l’illustre compagnon de la beauté; elle l’est si bien que je ne peux concevoir aucune beauté qui ne porte en elle sa tristesse ».

Post navigation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *